13 Jan

Tout ce qu’il faut savoir sur l’Admission Post-Bac !

L’APB, trois lettres effrayantes pour tous les Terminales. Mais n’ayez crainte, on est là pour lever le voile. Après avoir lu ce qui suit, l’Admission Post-Bac n’aura plus de secrets pour vous !

L’Admission Post-Bac, pour qui, pour quoi ?

L’APB est une plateforme qui recense plus de 12 000 formations (mais pas toutes !), destinée à tous les élèves de terminale souhaitant continuer leurs études en France après le baccalauréat. À noter donc, que pour une inscription dans des établissements à l’étranger, il ne faut pas passer par cette plateforme.

/!\ Remarque : si votre ado a fait un break (séjour à l’étranger, expérience professionnelle, etc.) après le bac, qu’il souhaite commencer son cursus d’études secondaires et qu’il a moins de 26 ans, c’est également par l’Admission Post-Bac qu’il faut passer.

« Est-ce qu’on est obligé de s’inscrire sur l’APB ? »

Non ! L’APB ne recense pas toutes les formations : les concours Sciences Po, la plupart des écoles de commerce, du secteur social et des écoles d’art, quelques écoles d’ingénieurs et quelques licences très sélectives ne sont pas disponibles sur la plateforme.
Mais il est très vivement recommandé de faire des candidatures sur l’APB, parce que justement ces écoles sont très sélectives, mieux vaut s’assurer un plan B !
Les formations proposées sur l’Admission Post-Bac sont nombreuses et variées. On retrouve les classiques :

  • Licences
  • BTS, DUT
  • PACES (études de santés, médecine, etc.)
  • Classes préparatoires littéraires, scientifiques
  • Concours Sciences Po
  • Écoles de commerce, d’architecture
  • Mise à niveau en art, en hôtellerie
  • Et bien d’autres !

/!\ Remarque : il est également possible de s’inscrire en double cursus sur l’APB, et même en double cursus avec l’une des deux formations via APB et l’autre hors APB (en contactant directement l’établissement concerné).

Que faire si la formation n’est pas recensée par l’APB ?

Il faut faire sa candidature directement auprès des établissements concernés ! Mais on rappelle qu’il vaut mieux assurer ses arrières et faire quelques candidatures via l’APB. Il sera toujours tant de démissionner de l’APB une fois son admission hors APB confirmée.

De quoi faut-il se munir pour sa première connexion ?

  • une adresse mail valide
  • le numéro INE (dix chiffres + une lettre) de votre ado (on le trouve sur le relevé de notes des épreuves anticipées du bac)
  • le relevé de notes des épreuves anticipées du bac
  • votre dernier avis d’imposition (vous pourrez peut-être bénéficier des bourses sur critères sociaux)

/!\ Remarque : si votre ado est à bac+1 et qu’il souhaite se ré-orienter il doit également passer par l’Admission Post-Bac. À noter qu’il obtiendra un nouvel identifiant et code confidentiel, même s’il était déjà inscrit l’année précédente.

Quelles sont les dates à retenir ?

  • 1er décembre – 19 janvier : on se renseigne sur les formations et les établissements
  • 20 janvier – 20 mars : on formule ses vœux (24 vœux maximum)
  • jusqu’au 2 avril : on constitue et on envoie les dossiers de candidature
  • 3-6 mai : on vérifie la bonne réception des dossiers dans les établissement en suivant l’avancée des démarches dans son espace personnel
  • jusqu’au 31 mai : on classe ses vœux par ordre de préférence
  • 8 juin – 19 juillet : on obtient la réponse des établissements

Admission Post-Bac - calendrier

/!\ Remarque : les établissements n’auront à aucun moment accès à la hiérarchie et au classement des vœux.

Attention, à partir du 8 juin il faudra être aux aguets !

À partir du 8 juin commencent les propositions d’admission, les établissements répondent aux candidatures. Une seule proposition est faite lors de la phase d’admission : celle du vœux le mieux classé, les vœux qui suivent dans l’ordre du classement sont annulés.

Lorsqu’on vous fait une proposition d’admission, quatre réponses sont possibles :

  • Oui définitif : vous acceptez la formation qui vous est proposée, vous stoppez la procédure, il ne reste plus qu’à vous inscrire auprès de l’établissement.
  • Oui mais : vous acceptez la proposition qui vous est faite, mais vous espérez avoir une formation mieux placée dans votre classement. Si ensuite une meilleure offre vous est faite, cette première proposition d’admission est annulée.
  • Non mais : vous refusez la formation mais restez en lice pour vos vœux mieux placés. Attention, il n’est pas certain qu’une autre proposition vous soit faite. Une fois une proposition refusée, vous ne pouvez plus revenir en arrière !
  • Démission générale vous n’êtes plus candidat à aucune formation (par exemple, si vous êtes accepté dans une formation qui recrute hors APB).

/!\ Remarque : Si vous êtes acceptés par une formation mais que vous oubliez de répondre, votre candidature sera considérée comme démissionnaire. Vous pourrez alors demander à la formation une réintégration, mais il n’est pas certain que la demande aboutisse.

Que faire si je n’ai aucune proposition d’admission ?

Il existe une solution de secours : la procédure complémentaire, à partir du 24 juin.
Les formations qui n’ont pas atteint leurs objectifs d’effectifs sont de nouveau mis à disposition des candidats.
À noter que la procédure normale est prioritaire sur la procédure complémentaire. Si au cours de votre procédure complémentaire, on vous fait une proposition d’admission via la procédure normale (lors de la 3e phase d’admission), vous pourrez l’accepter et oublier la procédure complémentaire.

Les bonnes adresses

  • Pour trouver sa formation : on clique ici
  • Si on est perdu, on joint des spécialistes au numéro vert suivant : 0 800 400  070 pour contacter les conseillers des services d’information et d’orientation des rectorats (SAIO) à partir de mi-février.
  • On n’hésite pas à prendre rendez-vous avec le conseiller d’orientation du lycée ou l’on se connecte à Mon Orientation en Ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Whom Do You See?