09 Fév

Bachelor: un diplôme qui a la cote

Votre ado s’intéresse au marketing, au commerce, au management, à la communication ? Ce ne sont pas les formations qui manquent dans ce secteur mais comment faire le bon choix entre une école de commerce en 5 ans, un DUT ou un BTS en 2 ans, une Licence pro ou un Bachelor en 3 ans ?

Pour y voir plus clair, voici quelques pistes pour mieux comprendre les caractéristiques et les enjeux du Bachelor.
Bachelor

Le bachelor, pourquoi plaît-il autant ?

C’est une formation post bac en 3 ans dispensée en école de commerce, professionnalisante, pratique et très ouverte sur l’international.

Idéale si votre enfant se destine aux métiers du marketing, de la vente, du management, de la finance, des ressources humaines, de la gestion, de la communication. Cette formation lui permet d’entrer tout de suite dans le vif du sujet en évitant les deux années théoriques de classes prépa.

Après trois ans d’études en France ponctuées de semestres à l’étranger, le diplômé du bachelor peut soit intégrer directement le monde du travail soit poursuivre ses études.

C’est un diplôme professionnalisant puisque tout est mis en oeuvre pour préparer les étudiants au monde de l’entreprise dès la première année: stages, intervenants issus du monde professionnel, travaux collectifs sous forme de projets, formation en alternance pour certaines écoles…

Avec une très forte ouverture sur l’international: l’accent est mis sur l’anglais, essentiellement pour répondre aux attentes des entreprises et aux exigences du marché.

Une formation payante

Ce diplôme est délivré par des écoles de commerce privées, donc payantes mais la plupart acceptent les étudiants boursiers. Les frais de scolarité s’élèvent en moyenne entre 6000 et 7000 € /an. De même, l’inscription aux concours est payante.

Comment intégrer un Bachelor ?

La plupart des écoles sélectionnent les candidats sur concours. Ils sont organisés directement par les établissements eux-même ou via des concours communs à plusieurs formations. Certaines encore recrutent via la plateforme APB.

 

Concours commun Nbre d’écoles appartenant au réseau Nbre de places Dates inscriptions et concours
Atout +3 sur APB

 

9 1256 1ère session: inscriptions du le 9-12-2016 au 10-01-2017

concours le 25-01-2017

2ème session: inscriptions du 30-01-2017 au 16-03-2017

concours le 01-04-2017

Le réseau EGC (écoles de gestion et de commerce) sur APB

 

22 900 1ère session: 12 avril 2017

2ème session: 29 avril 2017

Ecricome Bachelor hors  APB 2 615 1ère session: inscriptions du 10-12-2016 au 21-02- 2017 et concours le 11 mars

2ème session: inscriptions du 10-12-2016 au 10-04-2017 et concours le 26 avril

ACCES hors APB

 

3 1700 inscriptions du 03-11-2016 au 17-03-2017

concours: 5 et 6-04-2017

SESAME hors APB

 

8 2665 inscriptions du 15-11-2016 au 22-03-2017

concours: 11-04-2017

PASS hors APB

 

5 NC concours: de février 2017 à mai 2017 selon la ville sélectionnée
TEAM hors APB 4 155 plusieurs sessions en fonction de la ville sélectionnée
LINK hors APB 4 NC inscription 2ème session: jusqu’au 22-02-2017

 

Quelles sont les épreuves des concours ?

Les épreuves écrites se composent généralement d’une note de synthèse, d’un test de logique et d’une épreuve d’anglais (QCM ou composition).

  • Dans le cadre de la note de synthèse le jury attend du candidat qu’il sache lire un dossier complet (30 pages en moyenne), qu’il en relève l’essentiel, qu’il soit capable d’analyser les points les plus importants et surtout qu’il rédige une synthèse claire.
  • L’épreuve de logique aborde les maths sous un angle particulier: elle prend souvent la forme  d’un QCM: le jury juge ici l’aptitude du candidat à raisonner vite, sans brouillon et sans calculatrice.
  • Quant à la composition d’anglais, l’objectif est de vérifier le niveau grammatical de l’élève et sa capacité à rédiger sans faute.

A l’oral, les candidats sont évalués au cours d’un entretien de motivation et d’un entretien en anglais.

  • Le candidat doit savoir se présenter et se vendre. Le jury s’assure de sa motivation, sa curiosité, son ouverture d’esprit, son autonomie, sa connaissance de l’école et du cursus d’études dans lequel il s’engage, son projet professionnel.
  • En anglais, il sera examiné sur son aptitude à s’exprimer ainsi que sur la pertinence de ses idées.

Que faire après un Bachelor ?

Le jeune diplômé peut entrer directement dans la vie active à des postes de middle management. Il peut aussi poursuivre ses études pour décrocher un diplôme de niveau Bac +5 pour se spécialiser et prétendre à des postes à haute responsabilité, en France ou à l’étranger.

C’est le cas de plus de la moitié des titulaires du bachelor qui décident de poursuivre leurs études en école ou à l’université.

En restant dans le secteur privé, ils peuvent passer des concours passerelles ou le CAD (concours commun d‘HEC et de l’ESCP Europe) pour tenter d’intégrer en admission parallèle la 2ème année d’une grande école de commerce.

Ils peuvent choisir également la voie universitaire et ses Masters, à condition que leur Bachelor soit visé par le Ministère chargé de l’enseignement supérieur ou enregistré au RNCP (registre national des certifications professionnelles). Ces “labels” permettent également d’obtenir une équivalence de diplôme à l’étranger.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Whom Do You See?