10 Mar

Bourse, logement étudiant: préparez dès maintenant votre DSE

Vous envisagez de demander une bourse d’étude et/ou un logement universitaire pour la rentrée 2017-2018 ?

Vous avez entre le 15 janvier et le 31 mai pour constituer votre DSE (Dossier social Etudiant). Après, il sera trop tard !

N’attendez pas la dernière minute pour le faire si vous voulez éviter l’engorgement du service et les problèmes techniques qui sont liés…

DSE

Qu’est-ce que le DSE ?

C’est la procédure unique qui centralise les demandes de bourses sur critères sociaux et de logement étudiant.

Quelles sont les conditions pour prétendre à une bourse ?

  • Etre âgé de moins de 28 ans au 1er octobre de l’année universitaire
  • Etre français ou de nationalité étrangère sous conditions

                 – être titulaire d’une carte de séjour en cours de validité

                 – être domicilié en France depuis au moins 2 ans

                 – attester d’un foyer fiscal de rattachement en France depuis au moins 2 ans

  • Suivre un enseignement d’études supérieures, assister aux cours et se présenter aux examens.

Comment procéder ?

1 – Avant de vous lancer, faites une simulation pour savoir si vous pouvez prétendre à une bourse: simulateur.lescrous.fr/

Il vous sera demandé:

  • le montant des revenus 2015 figurant sur l’avis fiscal 2016 des parents
  • le  nombre d’enfants à charge fiscale de la famille
  • l’éloignement du lieu d’études

2 – Constituez votre DSE

Une seule et même adresse pour tout le monde: messervices.etudiant.gouv.fr

Si vous êtes déjà inscrit sur APB, et que vous utilisez le même email identifiant, vous n’avez pas besoin de créer un nouveau compte sur la plateforme; cliquez directement sur le bouton “Connexion”, cela vous évitera de saisir à nouveau vos informations civiles.

Si vous n’êtes pas inscrit sur APB, vous devez vous créer un compte en renseignant votre numéro INE, qui se trouve sur votre confirmation d’inscription au bac.

Deux conseils avant de vous lancer:

  • Assurez-vous d’avoir suffisamment de temps devant vous pour remplir le dossier intégralement car ce n’est qu’une fois la dernière page complétée que la saisie sera validée; en cas de déconnexion imprévue, il faudra recommencer depuis le début !  
  • Munissez-vous de l’avis fiscal 2016 concernant les revenus perçus par votre famille en 2015, d’une carte bancaire pour régler les frais de dossier par paiement électronique et d’un RIB (le vôtre, pas celui de vos parents).

3 – Vérifiez les informations et envoyez les justificatifs demandés par voie postale.

Une fois votre demande validée, vous recevrez sous 48 h une confirmation par email avec votre DSE en pièce jointe. Lisez-le attentivement pour rectifier ou compléter, si besoin, les informations vous concernant. Imprimez-le et signez-le.

Vous avez 8 jours pour le renvoyer avec les justificatifs demandés à l’adresse indiquée sur la notice d’accompagnement du dossier:

  • Une copie de l’avis fiscal 2016 des parents sur les revenus perçus en 2015. Si vos parents sont divorcés, vous devez joindre une copie du jugement de divorce vous confiant à l’un de vos parents et fixant le montant de la pension alimentaire.
  • Une copie de vos justificatifs de scolarité et de ceux de vos frères et soeurs s’ils sont étudiants.

4 – Votre dossier est en cours d’instruction: vous recevrez par email une notification conditionnelle au plus tard le 31 juillet.

Cette notification récapitule vos voeux de bourse et/ou de logement et vous indique si vous pouvez en bénéficier en précisant l’échelon auquel vous aurez droit. Conservez précieusement cette notification car elle vous exonèrera du paiement des droits universitaires et des cotisation à la sécurité sociale lors de votre inscription dans le supérieur.

5 – La notification devient définitive lorsque le Crous reçoit le justificatif de votre inscription dans votre établissement d’études. C’est d’ailleurs la scolarité de votre établissement qui déclenche la mise en paiement de la bourse.

Si lors de la constitution du DSE, vous n’avez pas effectué de voeux dans l’académie où vous étudierez finalement à la rentrée prochaine, demandez à votre CROUS d’origine le transfert de votre dossier.

Quels sont les avantages d’être boursier?

  • L’exonération des droits d’inscription universitaires
  • L’exonération de la cotisation à la sécurité sociale étudiante
  • La priorité dans l’attribution d’un logement Crous
  • Une aide possible à la complémentaire santé étudiante
  • Une aide financière selon votre échelon répartie en dix mensualités.
09 Fév

Bachelor: un diplôme qui a la cote

Votre ado s’intéresse au marketing, au commerce, au management, à la communication ? Ce ne sont pas les formations qui manquent dans ce secteur mais comment faire le bon choix entre une école de commerce en 5 ans, un DUT ou un BTS en 2 ans, une Licence pro ou un Bachelor en 3 ans ?

Pour y voir plus clair, voici quelques pistes pour mieux comprendre les caractéristiques et les enjeux du Bachelor.
Bachelor

Le bachelor, pourquoi plaît-il autant ?

C’est une formation post bac en 3 ans dispensée en école de commerce, professionnalisante, pratique et très ouverte sur l’international.

Idéale si votre enfant se destine aux métiers du marketing, de la vente, du management, de la finance, des ressources humaines, de la gestion, de la communication. Cette formation lui permet d’entrer tout de suite dans le vif du sujet en évitant les deux années théoriques de classes prépa.

Après trois ans d’études en France ponctuées de semestres à l’étranger, le diplômé du bachelor peut soit intégrer directement le monde du travail soit poursuivre ses études.

C’est un diplôme professionnalisant puisque tout est mis en oeuvre pour préparer les étudiants au monde de l’entreprise dès la première année: stages, intervenants issus du monde professionnel, travaux collectifs sous forme de projets, formation en alternance pour certaines écoles…

Avec une très forte ouverture sur l’international: l’accent est mis sur l’anglais, essentiellement pour répondre aux attentes des entreprises et aux exigences du marché.

Une formation payante

Ce diplôme est délivré par des écoles de commerce privées, donc payantes mais la plupart acceptent les étudiants boursiers. Les frais de scolarité s’élèvent en moyenne entre 6000 et 7000 € /an. De même, l’inscription aux concours est payante.
Comment intégrer un Bachelor ?

La plupart des écoles sélectionnent les candidats sur concours. Ils sont organisés directement par les établissements eux-même ou via des concours communs à plusieurs formations. Certaines encore recrutent via la plateforme APB.

 

Concours commun Nbre d’écoles appartenant au réseau Nbre de places Dates inscriptions et concours
Atout +3 sur APB

 

9 1256 1ère session: inscriptions du le 9-12-2016 au 10-01-2017

concours le 25-01-2017

2ème session: inscriptions du 30-01-2017 au 16-03-2017

concours le 01-04-2017

Le réseau EGC (écoles de gestion et de commerce) sur APB

 

22 900 1ère session: 12 avril 2017

2ème session: 29 avril 2017

Ecricome Bachelor hors  APB 2 615 1ère session: inscriptions du 10-12-2016 au 21-02- 2017 et concours le 11 mars

2ème session: inscriptions du 10-12-2016 au 10-04-2017 et concours le 26 avril

ACCES hors APB

 

3 1700 inscriptions du 03-11-2016 au 17-03-2017

concours: 5 et 6-04-2017

SESAME hors APB

 

8 2665 inscriptions du 15-11-2016 au 22-03-2017

concours: 11-04-2017

PASS hors APB

 

5 NC concours: de février 2017 à mai 2017 selon la ville sélectionnée
TEAM hors APB 4 155 plusieurs sessions en fonction de la ville sélectionnée
LINK hors APB 4 NC inscription 2ème session: jusqu’au 22-02-2017

 

Quelles sont les épreuves des concours ?

Les épreuves écrites se composent généralement d’une note de synthèse, d’un test de logique et d’une épreuve d’anglais (QCM ou composition).

  • Dans le cadre de la note de synthèse le jury attend du candidat qu’il sache lire un dossier complet (30 pages en moyenne), qu’il en relève l’essentiel, qu’il soit capable d’analyser les points les plus importants et surtout qu’il rédige une synthèse claire.
  • L’épreuve de logique aborde les maths sous un angle particulier: elle prend souvent la forme  d’un QCM: le jury juge ici l’aptitude du candidat à raisonner vite, sans brouillon et sans calculatrice.
  • Quant à la composition d’anglais, l’objectif est de vérifier le niveau grammatical de l’élève et sa capacité à rédiger sans faute.

A l’oral, les candidats sont évalués au cours d’un entretien de motivation et d’un entretien en anglais.

  • Le candidat doit savoir se présenter et se vendre. Le jury s’assure de sa motivation, sa curiosité, son ouverture d’esprit, son autonomie, sa connaissance de l’école et du cursus d’études dans lequel il s’engage, son projet professionnel.
  • En anglais, il sera examiné sur son aptitude à s’exprimer ainsi que sur la pertinence de ses idées.

 

Que faire après un Bachelor ?

Le jeune diplômé peut entrer directement dans la vie active à des postes de middle management. Il peut aussi poursuivre ses études pour décrocher un diplôme de niveau Bac +5 pour se spécialiser et prétendre à des postes à haute responsabilité, en France ou à l’étranger.

C’est le cas de plus de la moitié des titulaires du bachelor qui décident de poursuivre leurs études en école ou à l’université.

En restant dans le secteur privé, ils peuvent passer des concours passerelles ou le CAD (concours commun d‘HEC et de l’ESCP Europe) pour tenter d’intégrer en admission parallèle la 2ème année d’une grande école de commerce.

Ils peuvent choisir également la voie universitaire et ses Masters, à condition que leur Bachelor soit visé par le Ministère chargé de l’enseignement supérieur ou enregistré au RNCP (registre national des certifications professionnelles). Ces “labels” permettent également d’obtenir une équivalence de diplôme à l’étranger.

 

13 Jan

Comment rédiger un bon CV quand on a très peu d’expérience ?

Tu postules pour un stage ou une formation et tu n’as encore jamais rédigé de CV? Tu te demandes ce que tu vas bien pouvoir y mettre pour remplir tout un A4 alors que tu n’as presque pas d’expérience ?
Pas la peine de t’arracher les cheveux, on te donne tous les conseils pour taper dans l’oeil des recruteurs et faire en sorte que ton CV reste sur le dessus de la pile.

Comment rédiger un bon CV quand on a pas d'expérience

 

Dis toi que ce CV est ta première carte de visite. En quelques secondes seulement, le recruteur doit se faire une idée de ton potentiel.
Deux conseils de bon sens avant de rentrer dans le vif du sujet:
Ne néglige ni le fond ni la forme
Sois honnête et n’invente rien.

Comment hiérarchiser tes compétences ?

En en tête du CV, affiche clairement les informations incontournables :
Nom et le prénom
Coordonnées : adresse, téléphone, email (évite les pseudos ridicules!)
Date de naissance ou âge
Ton projet en vue: recherche un stage de…, une formation en…, un poste en…

1- Le parcours scolaire

Commence par le diplôme le plus récent.
Si possible, précise les options que tu as choisies, ta mention et ta note finale.
Valorise ton stage de 3ème ou tes mini stages si tu en as réalisés:
indique la période, la durée, l’entreprise, le secteur d’activité et les bénéfices que tu en as retirés: créativité, contact humain, autonomie…

2- Les compétences personnelles

Il s’agit dans cette rubrique de valoriser ce qui t’anime et qui peut être interprété par le recruteur comme une qualité bénéfique pour l’entreprise.

Sport: n’en parle que si tu le pratiques de manière régulière
– les recruteurs aiment les candidats actifs, qui “se bougent” !
– si tu pratiques un sport collectif, précise-le, cela traduit ta capacité à travailler en équipe.

Loisirs / Passions: évite le trop classique et trop plat “lecture, cinéma, musique”.
Si tu es un lecteur aguerri ou un grand fan de cinéma: précise le genre, les auteurs / acteurs / réalisateurs que tu adores; ils sont autant d’informations qui reflètent ta personnalité.

Engagements bénévoles: c’est toujours intéressant de les mettre en avant car ils traduisent ta capacité à t’investir et à t’ouvrir aux autres.

N’oublie pas non plus les petits boulots (baby sitting, dog sitting…), stages d’été, les formations de type BAFA, qui reflètent également ton dynamisme et un sens certain des responsabilités.

3- Les langues

Liste les langues étudiées en précisant le niveau (scolaire, courant ou bilingue) et les voyages linguistiques si tu en as faits.

4- L’informatique

Recense les logiciels que tu sais utiliser. Si tu as quelques notions de codage, précise-le; de même si tu animes un blog, une chaîne Youtube…

5- Avenir professionnel

Si tu as déjà un projet professionnel en tête, un parcours d’études en rapport avec ta candidature, détaille-le en trois ou quatre points, cela renforcera ta motivation.

Pour la mise en forme: sois créatif mais pas trop !

Opte pour une présentation soignée et sobre: la page doit être aérée. Si tu veux utiliser de la couleur, limite-toi à deux.

La photo n’est pas obligatoire mais si tu décides d’en mettre une, ce sera une photo d’identité et rien d’autre (pas de selfies ou de portrait recadré pris lors de tes dernières vacances).

Pars en guerre contre les fautes d’orthographe: elles laisseraient une très mauvaise image de toi. Te viendrait-il à l’esprit de te présenter à un entretien avec un vêtement tâché? Alors utilise le correcteur d’orthographe de ton ordinateur et fais relire ton CV à ton entourage (parents, professeurs…).

Enregistre le document en format PDF pour éviter tout problème de compatibilité entre types d’ordinateurs et de navigateurs.

Voilà, maintenant il ne te reste plus qu’à le rédiger…
Sois juste, sois honnête, sois toi !

14 Juin

Les Bons Profs sur France Inter !

Nous avons eu la chance mardi d’accueillir Dorothée Barba, journaliste à France Inter pour l’émission Service Public. Nous l’avons reçue en plein tournage d’une vidéo sur les nombres complexes et elle en a profité pour nous poser, à Bertrand et à moi, quelques questions sur les révisions des Maths sur Internet. Comment ça marche ? Pourquoi c’est pratique pour l’élève ? Est-ce que c’est cher ? Est-ce la fin des cours traditionnels ? Tout plein de questions pour lesquelles nous nous sommes amusés à répondre.

L’émission a été diffusé aujourd’hui jeudi. Et pour ceux qui l’ont manqué (ou qui veulent nous réécouter !), c’est ici, à la minute 25’43 (mais vous pouvez écouter toute l’émission, c’est aussi intéressant !)

Merci encore à Dorothée pour ce bon moment passé ensemble !

Le site de l’émission Service Public

25 Mai

Quelques nouveautés sur Les Bons Profs

Si vous êtes tous en plein dans vos révisions (comment ça, non ?), nous sommes nous aussi en plein travail. Et les nouveautés s’accumulent sur www.lesbonsprofs.com. Voici ce qui nous a tenu occupé cette semaine :

  1. « L’historique de tes activités » pour retrouver une exercice ou une vidéo vue la semaine dernière (et aussi se faire une idée du travail réalisé)

  2. Au survol d’une notion, vous pouvez désormais voir les exercices l’abordant. Et inversement.

  3. Imaginez une fraction imbriquée dans une intégrale avec des exponentielles. Cela devient vite très chargé. Désormais, cliquez sur le zoom pour agrandir les formules mathématiques et les rendre plus lisibles si besoin.

  4. Imprimez les exercices pour les faire tranquillement sur votre brouillon ! Découvrez l’icône Imprimante en haut à droite de vos exercices.

C’est plus sympa, non ? Et ce n’est pas fini !

Tester Les Bons Profs gratuitement pendant 24 heures et commencez vos révisions efficaces !

Bon travail !

15 Déc

Les bons Profs et la génération Y

Qu’est-ce que la génération Y ? Et en quoi cela change la donne quand on est prof ?

Les membres de la génération Y sont nés entre 1980 et 2000. Autant dire qu’il s’agit de tous ceux qui ont passé leur Bac depuis 1998 ainsi que tous ceux qui le passeront dans les 10 ans à venir !

Entre autres différences avec la génération précédente, la génération X, ces enfants ont grandi bercés par le progrès informatique. Fini le temps ou l’on faisait ses recherches à la bibliothèque, maintenant, tout se fait sur internet (ou presque).

Alors forcement, le monde, la vie, tout cela se passe autrement. Et le bac inexorablement , ne s’appréhende pas de la même façon. Calculatrice surpuissante, portable intelligent, écran tactile, tout cela est bien loin de la feuille et du stylo de nos parents. Les lycéens d’aujourd’hui ne sont pas tout à fait ceux d’hier !

Alors qu’est-ce que cela change pour les profs ? Ca fait quoi d’avoir des élèves qui ont tous des encyclopédies dans leurs poches ? Pour peu qu’ils prennent la peine de la consulter et ils ont le moyen de contredire le savoir jusqu’alors représenté par le professeur. La connaissance étant sur Internet, le prof devient celui qui guide les élèves noyés dans l’information, celui qui leur apprend à rechercher, critiquer et synthétiser la connaissance.

De fait, les exercices au Bac, mais aussi dans les DS, s’attachent peut-être moins au résultat qu’à la méthode utilisée. Et l’apprentissage de la méthode, ça ne se trouve pas facilement sur Internet ! De  même, évaluer un raisonnement, ce n’est pas aussi simple que d’évaluer les résultats d’un QCM. Autant de questions que l’on se pose aujourd’hui !

Mais, cette fameuse génération Y, certains en parle mieux que moi.

Le blog : http://lagenerationy.com/

Mais aussi…

PS : je sais pas vous, mais j’ai trouvé le format de cette vidéo très sympa ! Dynamique, claire et agréable à suivre, un bon exemple pour nos futurs vidéos ?